Le prix Louis d'Hainaut de la meilleure thèse en technologie éducative est attribué à M. Ben-Manson Toussaint, directeur du Laboratoire SITERE

RemisePrixLouisHainaut BenMansonToussaint

Crédit photo: Alain JAILLET

Le Prix Louis d'Hainaut de la meilleure thèse de doctorat en technologie éducative, décerné par l’AUF en partenariat avec l’Université de Mons (Belgique), a une vocation internationale. Il est ouvert à tous les chercheurs, à l'exception des chercheurs originaires de l'Europe de l’Ouest (sauf Bulgarie et Roumanie) et de l'Amérique du Nord, ayant obtenu une thèse de doctorat au sein d’un établissement membre du réseau de l’AUF. Le sujet de la thèse doit porter sur l’usage des technologies en éducation, indépendamment de la discipline d’appartenance.

Ce prix est annuel et en est à sa 4e édition. Il a été remis cette année à M. Ben-Manson Toussaint, Directeur du Laboratoire SITERE, le 11 mai dernier à Marrakech (Maroc), à l'occasion de la 17e Assemblée Générale de l'Agence Universitaire de la Francophonie.

La thèse de doctorat de M. Ben-Manson Toussaint a pour titre: "Apprentissage automatique à partir de traces multi-sources hétérogènes pour la modélisation de connaissances perceptivo-gestuelles".

 

Biographie de M. Ben-Manson Toussaint

Après une première année de master en informatique, en 2009, à l’Ecole Supérieure d’Infotronique d’Haïti et une licence d’économie appliquée obtenue au Centre des Techniques de Planification et d’Economie Appliquée (Port-au-Prince), Ben-Manson Toussaint est allé poursuivre ses études à Grenoble en France. Il obtient, en 2010, son master en Intelligence Artificielle et Web du programme international MOSIG de l’Université Joseph Fourier et l’Institut National Polytechnique de Grenoble.
Détenteur d’une bourse du Bureau Caraïbe de l’AUF, il entre en doctorat en décembre 2011 à l’Université Grenoble Alpes et conduit ses recherches au Laboratoire d’Informatique Grenoble, sous la supervision de Dr Vanda LUENGO. Il soutient sa thèse le 12 octobre 2015 avec « Mention Très Honorable avec les Félicitations du Jury » (mention orale).
Ben-Manson dirige actuellement le jeune Laboratoire de recherche en Simulation Télécommunications et Réalité virtuelle (le Laboratoire SITERE) de l'Ecole Supérieure d'Infotronique d'Haïti, qu’il a contribué à créer en 2011. Il est également co-fondateur et responsable de la Recherche et Développement de la plateforme d'enseignement en ligne THESS. Une plateforme qui offre la possibilité aux universités haïtiennes de décentraliser leurs offres de formations initiales et professionnelles.
Ben-Manson a été nommé Ambassadeur, en Haïti, du Laboratoire d'Informatique de Grenoble où il travaille encore régulièrement en tant que chercheur invité.
Ses principaux intérêts de recherche portent sur l'Intelligence Artificielle, les Systèmes Tutoriels Intelligents, le Data Mining Éducationnel, la modélisation et le traitement de connaissances perceptivo-gestuelles.

 

Allocution de M. Ben-Manson Toussaint

Nous reportons ci-dessous un extrait de l'allocution de M. Toussaint à la remise du prix au cours de la soirée gala de la 17e Assemblée Générale de l'AUF.

"C’est un grand honneur pour moi de recevoir le prix Louis d’Hainaut 2017. Des prix comme celui-ci, mettent en valeur l’aboutissement de l’aventure particulière qu’est une thèse de doctorat. Et j’en remercie les organisateurs.

Je partirais bien sur un discours expliquant ce qu’a été l’essentiel de mon travail, une problématique à l’intersection de l’intelligence artificielle, la didactique et la chirurgie, mais je crois qu’une thèse est une aventure humaine avant tout. Si je devais mentionner les trois principales choses que j’ai apprises et aimées au cours de la mienne, ce serait les suivantes :

La première, c’est d’avoir conscience de l’immensité de ce qu’on ne sait pas et qu’on ne pourra jamais savoir, mais de comprendre que c’est ce qui pousse à avancer et à ne jamais être satisfait de ce que l’on croit savoir ou de ce l’on croit connaitre.

La deuxième chose. Au cours d’une thèse, on côtoie ses limites, mentales et physiques. La seule porte de sortie est d’apprendre à les repousser et à se créer de nouvelles zones de confort.

La troisième, c’est l’opportunité que cette aventure offre de rencontrer des personnes extraordinaires. J’ai eu la chance d’en rencontrer un certain nombre. En particulier, mon ancienne directrice de thèse, Pr Vanda Luengo, aujourd’hui amie et partenaire sur des projets de recherche.

Enfin, une mention honorable : j’ai accessoirement appris le métier de chercheur.

Ma plus belle publication, et de loin, co-signée avec mon épouse, fut notre fille. Elle est arrivée en plein milieu de ma thèse. La première fois qu’on s’est regardés dans les yeux, elle a semblé me dire : « Je ne vais pas te mentir papa. Ça ne va pas être facile. Mais quand ça n’ira pas, dans tes moments de doute et de remise en question, tu n’auras qu’à me regarder. Tu verras. C’est magique. Ça ira tout de suite beaucoup mieux. »

Je lui dédicace spécialement cette récompense, ainsi qu’à mon épouse, présente dans la salle. Elles ont été toutes les deux mon oasis tout au long du chemin.

Je pense aussi et j’aime l’idée que cette récompense permettra à l’extérieur de jeter un regard, sinon nouveau, mais différent, sur ce que nous faisons et voulons faire en Haïti et de s’y intéresser autrement.

Je pense et j’aime aussi l’idée que cette récompense permettra aux politiques et décideurs à l’intérieur du pays de jeter un regard nouveau sur la recherche. Regard qui, j’espère fera écho aux actions mises en place par des combattants de longue date de la cause de la recherche dans ce pays. Regard qui, j’espère, se transformera, en actions concrètes dans le sens de la promotion et du support des activités et des métiers de la recherche.

La recherche peut être une voie difficile, en particulier en Haïti où elle cherche encore sa place. Mais c’est la voie que j’ai choisie et c’est le pays où j’ai choisi de la suivre.

Cette récompense appartient plus à cette cause qu’à moi-même."

 

Articles de presse

Quelques articles de presse relatifs à cette remise de prix

http://www.loophaiti.com/content/un-haitien-laureat-de-la-meilleure-these-de-doctorat

https://www.auf.org/les_actualites/prix-louis-dhainaut-2017-de-meilleure-these-technologie-educative-haiti-prime-lalgerie-syrie-distingues/

http://www.liglab.fr/fr/presentation/vu-dans-la-presse/un-haitien-laureat-de-la-meilleure-these-de-doctorat

http://lenouvelliste.com/article/171060/haiti-elue-membre-du-conseil-dadministration-de-lauf-au-maroc

 

Les équipes du Laboratoire SITERE et de l'Ecole Supérieure d'Infotronique d'Haiti réitèrent leurs félicitations et leur sentiment de fierté à Ben-Manson Toussaint!

 

  • Actualités du laboratoire SITERE
  • Publications scientifiques
  • Evénements du laboratoire SITERE
  • Ecole Doctorale Informatique et Télécommunications (EDIT)
  • Vu dans la presse
Vous êtes ici : Accueil SITERE Le prix Louis d'Hainaut de la meilleure thèse en technologie éducative est attribué à M. Ben-Manson Toussaint, directeur du Laboratoire SITERE